GUINEE. EMPECHER LE RECOURS EXCESSIF A LA FORCE ET RESPECTER LE DROIT A LA LIBERTE DE REUNION PACIFIQUE AVANT ET APRES LES ELECTIONS DE 2015 - APPEL A L’ACTION

Accueil | Paix-Sécurité | GUINEE. EMPECHER LE RECOURS EXCESSIF A LA FORCE ET RESPECTER LE DROIT A LA LIBERTE DE REUNION PACIFIQUE AVANT ET APRES LES ELECTIONS DE 2015 - APPEL A L’ACTION

do-1600685679
pdf-file
1.0MB
Partager ce document
share on facebook share on twitter share on whatsapp share on linkedin

GUINEE. EMPECHER LE RECOURS EXCESSIF A LA FORCE ET RESPECTER LE DROIT A LA LIBERTE DE REUNION PACIFIQUE AVANT ET APRES LES ELECTIONS DE 2015 - APPEL A L’ACTION

AMNESTY INTERNATIONAL

list_alt Paix-Sécurité | Initiatives

visibility 406 vertical_align_bottom 207
Publié en 2015
Cet appel à l’action se fonde sur de nombreuses années consacrées à surveiller la situation des droits humains en Guinée, et notamment sur la dernière mission de recherche à Conakry et à N’Zérékoré en mai et juin 2015. Cette mission s’intéressait particulièrement au maintien de l’ordre dans les manifestations. Au cours de cette mission, les délégués d’Amnesty International ont mené plus de 65 entretiens, notamment avec des victimes et des membres de leur famille, des journalistes, des avocats, du personnel médical, des défenseurs des droits humains et des représentants des Nations unies. L’organisation a également reçu des informations d’autorités gouvernementales, de dirigeants politiques, de magistrats, de membres des forces de police et de la gendarmerie (police militaire). Amnesty International a écrit aux autorités guinéennes pour avoir leur réaction sur certains cas présentés dans le rapport et pour obtenir les chiffres officiels sur le nombre de personnes tuées ou blessées lors des récentes manifestations (y compris parmi les forces de sécurité). Aucune réponse n’est parvenue n’a été reçue au moment de la rédaction du présent document. Amnesty International est un mouvement mondial regroupant plus de 7 millions de sympathisants, membres et militants, qui se mobilisent dans plus de 150 pays et territoires pour mettre un terme aux violations des droits humains. Amnesty International est indépendante de tout gouvernement, de toute idéologie politique, de tout intérêt économique et de toute religion. Conformément aux principes d’indépendance et d’impartialité qui guident le travail de l’organisation sur les droits humains, Amnesty International conserve une position politiquement neutre dans le cadre d’élections.