Accueil | Education-Protection | Diagnostic organisationnel des CAFPP-S et des établissements de formation technique et professionnelle. Guinée
do-1662007819
pdf-file
1.3MB
Consulter
Partager ce document
share on facebook share on twitter share on whatsapp share on linkedin
Diagnostic organisationnel des CAFPP-S et des établissements de formation technique et professionnelle. Guinée
CARE
Education-Protection | Etat des Lieux/Etudes
372 154 Publié en 2021

RESUME :

L’objectif global de la prestation est d’actualiser et d’approfondir le diagnostic organisationnel du METFP-E et plus particulièrement de 12 établissements dont 5 Centres d’Apprentissage et de Formation Post-Primaire et Secondaire (CAFPP-S), 4 Centres de Formation Professionnelle (CFP), 2 écoles nationales et le CENFOTH des Communes de Conakry et Préfectures de Kindia, Coyah, Mamou et Labé, qui servira de base à une action de renforcement de capacité de ces centres.

La démarche méthodologique utilisée a porté sur quatre phases : (1) la réunion de cadrage et de revue documentaire ; (2) la collecte des données secondaires (entretiens individuels semi-directs, focus groupe, observations directes) ; (3) L’analyse et le traitement des informations recueillies ; (4) la rédaction du rapport provisoire.

Il ressort des résultats du diagnostic que la formation professionnelle et technique dispensée dans les (12) douze établissements ciblés couvre les secteurs économiques du primaire, secondaire et tertiaire. Les métiers du génie sont dispensés essentiellement dans les CFP et un peu dans les CAFPP-S. Les métiers du primaire ne sont enseignés qu’à l’ENATEF, tandis que ceux du tertiaire sont dispensés au niveau des CAFPP-S, de l’ENSAC et du CENFOTH. Le pourcentage de filles/femmes est plus élevé dans les filières du tertiaire (100% en couture au CAFPP-S de Mamou et 98.7% à Labé contre 0% en maçonnerie, menuiserie et chaudronnerie au CFP de Kindia). Les approches de formation varient selon les filières et les établissements. Les CFP de Kindia et Labé utilisent l’APC et la PPO, le CFP de Mamou, l’ENSAC, le CFP maritime et le CENFOTH évoluent uniquement avec la PPO tandis que les CAFPP-S n’utilisent que l’APC

De même, le partenariat entre les établissements de formation et les partenaires n’est pas formalisé dans la majorité des cas et les stages sont mal planifiés.

Sur les douze établissements visités, seulement quatre ont présenté des conventions de partenariat signées.

Au vu de toutes les informations recueillies et les observations faites, les recommandations générales suivantes se dégagent :

1. Rénover les infrastructures et en priorité le bâtiment des ateliers du CFP de Kindia dont la toiture est dans un état de dégradation avancé ;

2. Doter les établissements en équipements de formation, outillages et matières d’oeuvre pour un enseignement apprentissage adéquat ;

3. Rénover les programmes de mécanique auto et de chaudronnerie pour tous les CFP et tous les autres programmes en PPO du CFP de Mamou, du CFP Maritime et de l’ENSAC ;

4. Harmoniser la durée de la formation des filières couture et coiffure dans les CAFPP-S

5. Harmoniser l’effectif des personnels administratifs dans les CAFPP-S

6. Assurer la formation continue des formateurs

7. Actualiser le manuel de procédure de gestion administrative, pédagogique et financière dont l’élaboration remonte à 2012

Partager ce document
share on facebook share on twitter share on whatsapp share on linkedin

Dans la même catégorie

do-1602078764
CODE DE SECURITE SOCIAL. Guinée
Education-Protection
Cadre Juridique
do-1602080165
LA MIGRATION - MON PROJET
Education-Protection
Etat des Lieux/Etude...
do-1602081598
La qualité de l'école primaire en Guinée
Education-Protection
Etat des Lieux/Etude...
do-1602082155
ETUDE PRELIMINAIRE SUR LES VIOLENCES FAITES AUX ENFANTS ET AUX JEUNES EN REPUBLIQUE DE GUINEE PENDANT LES 5 DERNIERES ANNEES. Guin...
Education-Protection
Etat des Lieux/Etude...