Accueil | Education-Protection | Examen du Pacte mondial sur les migrations en République de Guinée
do-1682439742
pdf-file
405.3KB
Consulter
Partager ce document
share on facebook share on twitter share on whatsapp share on linkedin
Examen du Pacte mondial sur les migrations en République de Guinée
Ministère des Affaires étrangères
Education-Protection | Etat des Lieux/Etudes
364 123 Publié en 2020

I. Méthodologie

La République de Guinée, fait partie des 152 pays qui ont signé en décembre 2018, l'accord intergouvernemental des Nations Unies dit Pacte mondial pour les Migrations sûres, ordonnées et régulières (PMM). Depuis lors, plusieurs initiatives ont été prises dans le but d’atteindre les 23 objectifs dudit Pacte.

A l’examen des progrès accomplis dans sa mise en oeuvre selon les modalités décidées par la Guinée, il y a eu la participation de tous les acteurs concernés, sous l’égide du Ministère des Affaires Etrangères et des Guinéens de l’Etranger (MAEGE), l’Etat guinéen a procédé à l’évaluation du niveau d’atteinte des objectifs du PMM, en collaboration avec le Système des Nations Unies (SNU), à travers la co-présidence du secrétariat portée par l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) et le Haut-commissariat aux Droits de l’Homme (HCDH).

Cette collaboration a aussi reçu l’appui des départements ministériels impliqués, des Organisations de la Société civile (OSC) et des organisations sous régionales comme la Mano River Union y compris l’Association Nationale des Migrants de Retour en République de Guinée.

En effet, suite à la rencontre de Marrakech qui a abouti à l’adoption en décembre 2018 du Pacte mondial pour des migrations, le pays a mis en place un cadre d’échanges pour restituer le contenu des 23 objectifs ainsi que les mesures y afférentes pour le suivi de la mise en oeuvre des engagements.

L’Etat guinéen, en collaboration avec le système des Nations Unies, a mis en place une gamme de mécanismes pour gérer le phénomène migratoire, au nombre desquels on peut citer le comité de pilotage Central (CoPilC), l’Unité Technique centrale (UTC), le Comité de Pilotage Régional (CoPil R), l’Unité Technique Régionale et le Comité de Suivi de Proximité (CSP).

Les différentes rencontres de ces entités, desquelles découlent des résultats tangibles concourant à la mise en oeuvre du Pacte mondial, se matérialisent par l’existence d’un document de politique nationale sur la migration, le profil migratoire et la mise en place d’un Observatoire Guinéen sur la Migration (OGM).

Pour aboutir à ces résultats, plusieurs ateliers de préparation pour la rédaction du rapport relatif au Pacte mondial pour les migrations dans notre pays ont été organisés avec l’accompagnement des Partenaires Techniques et Financiers (PTF) dont l’OIM.

Ainsi, le processus a été parachevé par l’organisation de deux (2) ateliers en novembre 2020 respectivement « Atelier de préparation de plans de travail de cinq groupes thématiques du réseau des NU pour les migrations en Guinée » et « l’Atelier de préparation pour la rédaction du rapport relatif au pacte mondial pour les migrations en Guinée ». De ces deux ateliers, les progrès réalisés dans la mise en oeuvre du pacte et un plan d’action 2021 et 2022 ont été élaborés. Voir Annexe p.7. (...)

Partager ce document
share on facebook share on twitter share on whatsapp share on linkedin

Dans la même catégorie

do-1602078764
CODE DE SECURITE SOCIAL. Guinée
Education-Protection
Cadre Juridique
do-1602080165
LA MIGRATION - MON PROJET
Education-Protection
Etat des Lieux/Etude...
do-1602081598
La qualité de l'école primaire en Guinée
Education-Protection
Etat des Lieux/Etude...
do-1602082155
ETUDE PRELIMINAIRE SUR LES VIOLENCES FAITES AUX ENFANTS ET AUX JEUNES EN REPUBLIQUE DE GUINEE PENDANT LES 5 DERNIERES ANNEES. Guin...
Education-Protection
Etat des Lieux/Etude...